S'informer

_____________


Lettre d'information


Ethique
» Paroles de philosophes
» Paroles de théologien
» Message de Justice & Paix
» Paroles d'église
» Message d'évêques
» Paroles de prêtre
» Conférence de carême

Politique
» Discours du président
Économie
» Immigration, trésor oculte
» Immigration dans l'UE
» Immigration pour l'UE

Ouvrages et dossiers
» Enquête journal LA CROIX
» Cette France-là
» Enzo Bianchi
» Immigrants
» État des lieux 2012
» Causes communes 72
» L'invention de l'immigré
» Vivre ensemble
» Atlas des migrations
» Rapport INSEE
» Un imam en colère
» Le Mythe de l’islamisation 

Expertise
   Les experts
» Catherine DE WENDEN

» François HÉRAN
» Gérard NOIRIEL
» Lionel RAGOT
» Maryse TRIPIER
» Patrick WEIL
» Intervenants aux SSF
» François GEMENNE

   Rapports d'experts
» Rapport du CERAS
  • Synthèse
  • Contenu
» Rapport du HCI

» Publication de l'INED
» Rapport du CRID
  • Synthèse
  • Document
» Lettre du CEPII
» Conférences des SSF
  • 85e session
  • Conclusion
  • Session 1997
» Rapport OCDE
» Chiffres et émigration

Qu'as-tu fait de ton frère musulman ?
» Roucou Christophe
» Relations avec l'Islam
» Peur de l'Islam
» Religion musulmane
» Sondage sur l'Islam
» Message du Pape François
» Islamophobie
» Le prêtre et l'imam
» Malek Chebel
» Tareq Oubrou


Qu'as-tu fait de ton frère roms ?
» Amnesty international
» CNDH Romeurope
  • Composition
  • Historique
  • Textes européens
  • Guide
  • Rapport
» Secours catholique
  • Intégration
  • Pas d'amélioration
» Romonfaitquoi
  • Présentation
  • Propositions
» Église catholique

Fantasmes, mensonges et manipulations
» Mensonges et fantasmes du FN
» Fantasmes et manipulations
» Immigration et délinquance
» Mythe de l'Islamisation

Carton rouge
» Étrangers malades
» Enfermement enfants
» Fabrique d'une idée fausse
» Témoignages en préfecture
» Enfants des campements
» Famille en rétention
» Plus de devoirs, moins de droits
» Rapport rétention 2011
» La France et l'étranger


Coups de
» CEDH
» Site sur les migrations
» À la rencontre du frère
» Les cercles de silence
» Capitaine au secours de migrants
» Femmes musulmanes de la LICRA

QU'AS-TU FAIT DE TON FRÈRE ROM ?
Amnesty international » CNDH Romeurope : Composition - Historique - Textes européens - Guide - Rapport » Secours catholique : Intégration des roms - Pas d'amélioration » Romonfaitquoi : Composition - Propositions » Église catholique

À quand la fin des expulsions forcées des Roms en France ?

Le 25 septembre 2013

Pour les populations Roms en France, l’arrivée du gouvernement de François Hollande il y a plus d’un an n’a pas mis fin au cycle infernal des expulsions forcées. Les Roms continuent d’être chassés de leurs lieux de vie, jetés à la rue sans solution de relogement ; ils se retrouvent sans abri. Une situation dénoncée par Amnesty International dans un rapport rendu public mercredi 25 septembre.

Intitulé Condamnés à l’errance : les expulsions forcées de Roms en France, ce rapport est basé sur les recherches qu’Amnesty International a menées à Lille, Lyon, Paris et dans les communes périphériques.

« La circulaire interministérielle du 26 août 2012 a marqué un changement de discours et a suscité l’espoir d’une amélioration, a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International. Une délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL) a été crée spécifiquementMais un an plus tard, la pratique des expulsions forcées se poursuit à un rythme alarmant. »  Ce rapport est publié la veille d‘une journée d’échange organisée par la DIHAL pour faire le point sur la mise en œuvre de la circulaire interministérielle.

« Au cours du premier semestre 2013, 10 174 Roms auraient été évacués, un nombre record depuis 2010. Une fois expulsés, ils se retrouvent très souvent sans abri et sont condamnés à se réinstaller dans d’autres campements informels », déplore John Dalhuisen.

« Aujourd’hui je suis ici, demain je ne sais pas. Ici c’est pas comme une maison, c’est une caravane, s’ils veulent la casser ils la cassent. Ici, la France, c’est chez moi. » explique Caroline, 18 ans qui vit en France depuis 3 ans. Elle habite avec son mari et sa fille de 1 an, sur le parking P4 des Quatre Cantons à Villeneuve d’Ascq (Lille).

Visité par les chercheurs d’Amnesty International en juin 2013, le plus grand campement informel rom de Lille a fini d’être évacué mercredi 18 septembre dans sa totalité. Au début de l’été, ils étaient environ 800 personnes à occuper ce terrain. Une grande majorité se serait réinstallée dans des campements informels des communes voisines.

« Dans quelques cas où la circulaire a été appliquée intégralement, elle a permis aux Roms expulsés d’accéder à un logement stable, premier pas vers l’insertion. Cependant, la plupart du temps, celle-ci n’est respectée que partiellement, voire pas du tout », souligne John Dalhuisen.

Le droit français ne prévoit aucune mesure de protection effective contre les expulsions forcées. Dans la plupart des cas, aucune solution de relogement n’est proposée. Les Roms sont ainsi condamnés à une vie d’errance, de campement de fortune en campement de fortune. Cette instabilité subie engendre des conséquences dramatiques : précarisation, rupture de scolarité et du parcours de soin, marginalisation persistante.

Adela, 26 ans, a vécu 15 expulsions depuis son arrive en France en 2002. Enceinte, elle a été expulsée avec son mari et ses 3 enfants, de Ris Orangis le 3 avril dernier. « C’était comme toutes les expulsions depuis que je suis en France. La police est venue à 7h30, mais nous on était réveillés depuis 5h30, on avait même réveillé les enfants. Ils nous ont donné 15 minutes pour dégager. Tu peux rien faire, c’est leur boulot, nous on a pas de problèmes avec la police ; c’est pas de leur faute. Ca ne sert à rien de résister, tu sors comme tout le monde. »

Les quelques 20 000 migrants Roms qui vivent en France viennent pour la plupart de Roumanie. Presque tous fuient la misère chronique et la discrimination qu’ils subissent dans leur pays d’origine.

Strugurel, 36 ans, père de deux enfants, vit dans un squat, à Lyon. Il est en France depuis 2005 et a été expulsé au moins 10 fois. Il explique « Ici c’est dur, mais la Roumanie c’est très dur, c’est pour ça qu’on est en France, sinon on ne serait pas venu pour vivre comme ça dans un squat ».

Au vu du climat d’hostilité envers les populations Roms à l’approche des élections municipales de mars 2014, Amnesty International appelle le gouvernement à respecter ses engagements internationaux et à mettre en place des mesures de protection efficaces contre la pratique des expulsions forcées.

La circulaire du 26 août 2012 doit être amendée afin que personne ne se retrouve sans abri à la suite d’une expulsion, qu’une véritable consultation ait lieu avec les personnes concernées, et qu’elles reçoivent des informations suffisantes sur l’opération d’évacuation dans un délai raisonnable. Enfin, la circulaire doit interdire toute évacuation de campement durant la trêve hivernale.

L’accès à la scolarisation et aux soins, ainsi qu’à l’eau, aux installations sanitaires et au ramassage des ordures doit être garanti.


Amnesty International France

Service presse – Laure Delattre / Karima Zanifi : 01 53 38 65 41 - 65 77 / 06 76 94 37 05

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant plus de 3 millions de personnes qui œuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948. Amnesty International a reçu le Prix Nobel de la paix en 1977. Amnesty International France (AIF) a été créée en 1971. Son financement repose sur la générosité du public (plus de 180 000 donateurs), sur les ventes de produits de soutien et les cotisations de ses membres (plus de 18 000). AIF est agréée par le Comité de la charte du don en confiance.

www.amnesty.fr - www.amnesty.fr/RSS/Communiques - twitter.com/amnestypresse
Romsdiscrimination ethniqueFrance


Télécharger pdf Télécharger le rapport 2013 des expulsions forcées des roms en France d'Amnesty International
Poids 1,9 Mo


Haut de page


Agir

_____________


Actions et propositions
des réseaux de solidarité

  Les réseaux de solidarités

» CCFD
» CERAS
» CIMADE
» CRID
» SNPM
» FTA
» GISTI
» LDH
» RCI
» Secours Catholique
» ANAFÉ
» SRI
  • Mission
  • Textes
  • Livres

  Propositions
» Inventer une politique d'hospitalité
» Réforme sur le droit d'asile

  Outils d'éducation
» Musée de l'immigration
  • Les grandes questions
  • Le projet
» Boutiques
» Pédagogiques de CCFD
» Campagne du CCFD
» Outil des écoles
» Le guide de la CIMADE
» Manuel de l'enseignant
» Exposition Demain le monde
» Site modèle Migrations
» À la rencontre du frère

» Université d'été de la SI
» Centre de formation FTA

  Outils d'animation et de sensibilisation
» La SSI
» Festival Migrant'Scène
» Droits des Roms
» Film MONTBELIARD
» Film CARAVANE 55
» Film LITTLE SENEGAL
» Film SAGA DES IMMIGRES
» Artiste Slam

» Soirée débat

» Festival cinéma et migration


Actualités et événements
» Oser la Fraternité

» Festival Migrant'scène
  • La Pirogue
  • Les éclats
  • Terraferma
» JMMR 2012
» Projet de loi
» JMMR 2013

» Journée Mondiale du Migrant 2014
  • Présentation
  • Affiche
  • Tract
  • Message du Pape

Événement du mois d'avril
» Apprendre à vivre ensemble en Europe

Construire ensemble une Europe fraternelle
» Présentation

Pour une nouvelle politique
» Évêques de France
» CCFD
» Secours Catholique
» CIMADE
» EMMAÜS
» FTA
» DPPDM
» Cardinal Veglio
» Circulaire régularisation
» Accueil des migrants

Plaidoiries
» Protégeons les enfants
» Polémique sur les étrangers
» Accueil dans la dignité

Dialogue interreligieux, chemin de la fraternité
» Musulmans et chrétiens solidaires
» Les Etats Généraux contre le radicalisme religieux
» L’Esprit d’Assise
» Association Coexister
» Questions et réponses sur l'Islam
» Témoignages d’une intellectuelle algérienne Karima Berger


Qui sommes-nous ? Contact    Flux rss  
quastufaitdetonfrere.com © 2017