S'informer

_____________


Lettre d'information


Ethique
» Paroles de philosophes
» Paroles de théologien
» Message de Justice & Paix
» Paroles d'église
» Message d'évêques
» Paroles de prêtre
» Conférence de carême

Politique
» Discours du président
Économie
» Immigration, trésor oculte
» Immigration dans l'UE
» Immigration pour l'UE

Ouvrages et dossiers
» Enquête journal LA CROIX
» Cette France-là
» Enzo Bianchi
» Immigrants
» État des lieux 2012
» Causes communes 72
» L'invention de l'immigré
» Vivre ensemble
» Atlas des migrations
» Rapport INSEE
» Un imam en colère
» Le Mythe de l’islamisation 

Expertise
   Les experts
» Catherine DE WENDEN

» François HÉRAN
» Gérard NOIRIEL
» Lionel RAGOT
» Maryse TRIPIER
» Patrick WEIL
» Intervenants aux SSF
» François GEMENNE

   Rapports d'experts
» Rapport du CERAS
  • Synthèse
  • Contenu
» Rapport du HCI

» Publication de l'INED
» Rapport du CRID
  • Synthèse
  • Document
» Lettre du CEPII
» Conférences des SSF
  • 85e session
  • Conclusion
  • Session 1997
» Rapport OCDE
» Chiffres et émigration

Qu'as-tu fait de ton frère musulman ?
» Roucou Christophe
» Relations avec l'Islam
» Peur de l'Islam
» Religion musulmane
» Sondage sur l'Islam
» Message du Pape François
» Islamophobie
» Le prêtre et l'imam
» Malek Chebel
» Tareq Oubrou


Qu'as-tu fait de ton frère roms ?
» Amnesty international
» CNDH Romeurope
  • Composition
  • Historique
  • Textes européens
  • Guide
  • Rapport
» Secours catholique
  • Intégration
  • Pas d'amélioration
» Romonfaitquoi
  • Présentation
  • Propositions
» Église catholique

Fantasmes, mensonges et manipulations
» Mensonges et fantasmes du FN
» Fantasmes et manipulations
» Immigration et délinquance
» Mythe de l'Islamisation

Carton rouge
» Étrangers malades
» Enfermement enfants
» Fabrique d'une idée fausse
» Témoignages en préfecture
» Enfants des campements
» Famille en rétention
» Plus de devoirs, moins de droits
» Rapport rétention 2011
» La France et l'étranger


Coups de
» CEDH
» Site sur les migrations
» À la rencontre du frère
» Les cercles de silence
» Capitaine au secours de migrants
» Femmes musulmanes de la LICRA


La loi qui met les étrangers malades à la porte


La loi sur l’immigration limitera l’obtention d’autorisation de séjour pour les personnes atteintes de pathologies graves. Emmaüs Alternatives, qui accompagne des personnes malades du Sida, s’inquiète des conséquences : expulsions dramatiques ou clandestinité.

Sandra, malade du Sida, s'alarme à l'idée d'être renvoyée au Cameroun où les soins sont moins accessibles qu'en France.

« Si je rentre au Cameroun, c’est la mort assurée ! Cette loi, c’est le malheur pour moi. » Sandra, 27 ans, doit faire renouveler son autorisation provisoire de séjour le 25 juillet. Elle ignore encore si elle pourra décrocher son précieux titre, jusqu’ici renouvelé automatiquement pour motifs de soins. Avec la dernière loi sur l’immigration du 16 juin 2011, seuls les étrangers malades, dont le traitement est « absent » dans le pays d’origine, seront protégés de l’expulsion.

Pronostic vital engagé

Emmaüs Alternatives accompagne des malades infectés par le VIH, en mettant à leur disposition quinze places en appartements thérapeutiques. L’association suit surtout, en Ile-de-France, des migrants en précarité sociale issus de l’Afrique sub-saharienne. Qu’il s’agisse de personnes diabétiques sous dialyse, atteintes de cancer ou d’hépatites, leur titre de séjour d’un an est renouvelé grâce à un certificat médical stipulant que leur renvoi mettrait en jeu leur pronostic vital. « Nous craignons qu’avec la liste des pays concernés par la nouvelle loi, qui devrait être adressée au préfet, les médecins n’aient plus leur mot à dire », explique Marie-Hélène Le Nédic, d’Emmaüs Alternatives.


Résistance au virus du Sida

Si les traitements existent dans ces pays, il n’est pas garanti que les personnes puissent y avoir accès. Ils sont souvent cantonnés à la capitale, coûteux ou en rupture de stock. « Dans beaucoup de pays d’Afrique, la prise en charge des soins n’est pas gratuite comme en France et les médicaments sont parfois récupérés, sans boite ni notice, explique Marie-Hélène Le Nédic. Que ce soit pour le VIH ou pour les cancers, tous les protocoles ne sont pas non plus proposés. » Or, un traitement mal adapté ou mal pris occasionne une résistance au virus du sida. Après une interruption par exemple, le médicament n’a plus d’effet. Une stricte observance est nécessaire.


Appartement thérapeutique

Sandra a stabilisé sa maladie depuis trois mois, date à laquelle elle a intégré son appartement de coordination thérapeutique. « Avant, je ne savais pas où dormir et je ne prenais pas mon traitement tous les jours. J’avais des vertiges, je vomissais, la maladie progressait. Maintenant, je respecte les heures de prise de médicaments. J’espère retrouver un emploi bientôt. » A l’idée de retourner dans son pays, sa voix tremble, ses yeux s’embuent. « Il faut voir l’état des hôpitaux là-bas, J’y ai travaillé. Il n’y a pas assez de médecins. »



Clandestinité

Emmaüs Alternatives craint moins l’augmentation des expulsions que la clandestinité qui attend tous ceux qui ne pourront plus renouveler leurs papiers. « Nous avons peur surtout pour les nouveaux venus, ceux qui n’ont jamais rencontré de médecin et qui seront moins bien dépistés », explique Marie-Hélène Le Nédic. Sans parler du travail d’insertion d’Emmaüs alternatives, qui risque d’être entravé.

Avec cette épée de Damoclès au-dessus d’elle, Sandra redoute de ne plus pouvoir retourner librement dans son pays. « J’ai un fils de 7 ans là-bas et je ne sais pas s’il est infecté. Je suis la seule à pouvoir lui faire passer le test. S’il est séropositif et que ceux qui s’occupent de lui l’apprennent, il sera rejeté. » Son espoir : que les associations (Emmaüs, Aides…) se mobilisent pour repousser l’application de la « loi de la honte ».

www.emmaus-france.org
Emmaüs France Magazine janvier 2012


Haut de page


Agir

_____________


Actions et propositions
des réseaux de solidarité

  Les réseaux de solidarités

» CCFD
» CERAS
» CIMADE
» CRID
» SNPM
» FTA
» GISTI
» LDH
» RCI
» Secours Catholique
» ANAFÉ
» SRI
  • Mission
  • Textes
  • Livres

  Propositions
» Inventer une politique d'hospitalité
» Réforme sur le droit d'asile

  Outils d'éducation
» Musée de l'immigration
  • Les grandes questions
  • Le projet
» Boutiques
» Pédagogiques de CCFD
» Campagne du CCFD
» Outil des écoles
» Le guide de la CIMADE
» Manuel de l'enseignant
» Exposition Demain le monde
» Site modèle Migrations
» À la rencontre du frère

» Université d'été de la SI
» Centre de formation FTA

  Outils d'animation et de sensibilisation
» La SSI
» Festival Migrant'Scène
» Droits des Roms
» Film MONTBELIARD
» Film CARAVANE 55
» Film LITTLE SENEGAL
» Film SAGA DES IMMIGRES
» Artiste Slam

» Soirée débat

» Festival cinéma et migration


Actualités et événements
» Oser la Fraternité

» Festival Migrant'scène
  • La Pirogue
  • Les éclats
  • Terraferma
» JMMR 2012
» Projet de loi
» JMMR 2013

» Journée Mondiale du Migrant 2014
  • Présentation
  • Affiche
  • Tract
  • Message du Pape

Événement du mois d'avril
» Apprendre à vivre ensemble en Europe

Construire ensemble une Europe fraternelle
» Présentation

Pour une nouvelle politique
» Évêques de France
» CCFD
» Secours Catholique
» CIMADE
» EMMAÜS
» FTA
» DPPDM
» Cardinal Veglio
» Circulaire régularisation
» Accueil des migrants

Plaidoiries
» Protégeons les enfants
» Polémique sur les étrangers
» Accueil dans la dignité

Dialogue interreligieux, chemin de la fraternité
» Musulmans et chrétiens solidaires
» Les Etats Généraux contre le radicalisme religieux
» L’Esprit d’Assise
» Association Coexister
» Questions et réponses sur l'Islam
» Témoignages d’une intellectuelle algérienne Karima Berger


Qui sommes-nous ? Contact    Flux rss  
quastufaitdetonfrere.com © 2017